Logo menu

Vos questions

L'hypnose est un domaine qui n'est pas encore forcément très bien connu du grand public. Afin de vous apporter le maximum de réponses possibles, j'ai souhaité ici répondre aux principales questions que vous pourriez être amené à vous poser. Si vous ne trouvez pas votre réponse, n'hésitez pas à me contacter pour me poser votre question.

Oui, si la personne souhaite être hypnotisée.

Néanmoins, en raison d'appréhensions ou d'aprioris sur l'hypnose, certaines personnes auront l'impression d'avoir plus de difficultés à lâcher prise mais y arriveront quand même.

La personne venant consulter souhaite trouver une solution à sa problématique, elle a donc une motivation qui l'incite à se prêter à l'exercice.

Dans le cadre d'une séance d'hypnose, la personne hypnotisée garde le contrôle sur l'ensemble de la séance autant qu'elle le souhaite.

Si la personne préfère rester sous hypnose, elle peut le faire, tout comme elle peut sortir de la séance si elle le souhaite.

L'hypnose pratiquée ici (hypnose Eriksonienne) n'est pas une hypnose de "spectacle", il n'est donc pas question de manipuler ou faire faire à la personne des actions en désaccord avec sa propre volonté.

L'hypnose est utilisée, entre autres, dans le domaine médical comme alternative à l'anesthésie, preuve de sa réalité et de son efficacité.

Pour exemple : une opération du coeur a pu être réalisée, sans morphine ni anxiolytiques, sous hypnose en septembre 2018 (source de l'information).

Sous hypnose, le cerveau humain utilise des ondes de basse fréquence proche du sommeil.

L'hypnose peut être utilisée pour un certain nombre de cas de figure dont :

  • Les états émotionnels limitants, qui vous empêchent d'agir, de changer, de trouver des solutions et d'avancer sur certaines problématiques,
  • Le développement personnel : confiance en soi, estime, gestion des émotions, détente et paix intérieure, respect de ses besoins, etc.
  • Perturbations physique : troubles du sommeil, douleurs chroniques, eczéma, psoriasis, oppression, troubles digestifs, etc,
  • Comportements : troubles de la concentration, troubles alimentaires, anorexie, boulimie, schémas répétitifs, hyperactivité, etc.

Une liste plus complète des possibilités est disponibles depuis la page hypnose

Pour les personnes atteintes de maladies psychologiques et troubles du comportement aggravés (schizophrénie, bipolarité, démence, névrose, psychose, par exemple).

Certains traitements médicamenteux lourds ou substances psycho-actives peuvent empêcher la pratique de l'hypnose. Afin de savoir si vous êtes susceptible d'être hypnotisable, n'hésitez pas à me contacter en m'exposant votre situation ou d'en parler avec votre médecin traitant.

En dehors de cette situation, il n'y a pas de contre-indication à la pratique de l'hypnose, qui peut donc être accessible à tous.

Pour les hypnothérapeutes, comme pour tous les thérapeutes, vous pouvez prendre en compte :

  • leur formation en hypnose (hypnothérapeutes qualifiés au terme d’un parcours de formation agréé dans le pays concerné), 
  • leur niveau de formation dans la technique proposée (l'hypnothérapeute doit avoir un diplôme de maître-praticien),
  • leur affiliation à un syndicat d'hypnothérapeutes,
  • et surtout la qualité du contact que vous établissez avec ce praticien particulier.

Le seul diplôme reconnu au niveau international est le diplôme délivré par la "National Guild of Hypnotists".

Vous pouvez découvrir mon parcours et ma formation sur la page "qui suis-je ?"

 

Non, l’hypnose ne crée pas de véritables amnésies.

En revanche, cette expérience étant avant tout un ressenti, chacun la perçoit de façon globale. Il peut donc être difficile de se souvenir de certains détails en particulier.

Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver tous les détails de ce que vous avez vécu pendant votre expérience hypnotique au travers d'un échange avec l'hypnothérapeute en fin de séance.

Quoi qu'il en soit, si vous souhaitez conserver une vigilance et vos souvenirs de l'ensemble de la séance vous pouvez le faire simplement et sans effort particulier.

L'hypnose a longtemps été considérée comme une forme de sommeil, mais la neuroscience a pu démontrer que ce n'est pas le cas.

L'hypnose est plus proche d'un état de "veille" que de sommeil, pendant lequel les ondes cérébrales générées par le cerveau se situent entre les ondes Theta et Delta (ces dernières correspondant à l'état de sommeil)

L'hypnose peut néanmoins entrainer un état de forte détente et, pour un observateur, donner l'impression d'un sommeil réel.

Les différentes fréquences d'activité cérébrale - Hypnose à Caen Caroline Sutter

Il est possible de retrouver ses propres représentations de moments vécus ou d'événements de sa vie, mais la mémoire est un processus dynamique qui ne fonctionne pas comme un fichier informatique que l'on enregistre.

Dans ce cas, ce n'est pas une narration de ce souvenir mais un vécu, des sensations associées, que vous retrouverez et revivrez.

En fin de séance, l'hypnothérapeute s'assure que vous retrouviez votre pleine conscience.

Quoiqu'il en soit, de façon naturelle et sans stimulation particulière, vous retrouvez un état de conscience ordinaire 10 à 15 minutes après la séance.

C'est justement une spécificité de l'hypnose : sans être obligé de comprendre spécifiquement la cause du problème, on peut s'en faire une représentation mentale et trouver un moyen de le dépasser, sans avoir l'obligation d'explorer le pourquoi et le comment.

En changeant la perception de la cause, on se débarasse du symptôme.

En revanche, pour les personnes qui souhaitent absolument explorer et comprendre l'origine du problème, il est possible de le faire par l'hypnose en adoptant dès le début une démarche en ce sens.

L'hypnose va permettre de faciliter la mémorisation qui est essentielle dans l'apprentissage d'une nouvelle langue, mais elle n'est pas une baguette magique qui vous permettrait de devenir bilingue en une séance.

Il s'agit là plutôt d'une aide au niveau de la mémoire, mais également au niveau de votre envie et de votre motivation à apprendre une nouvelle langue.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ? Posez la moi !

En savoir plusJ'accepte
Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.